cadre   - Nous sommes le Lundi 09 Décembre 2019 et il est 14:27
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  la lettre de la présidente août 2019
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
aah : debat sur le revenu universel d'activite
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d

QUELQUES ACTUALITES NATIONALES CONCERNANT LES MALADIES PSYCHIQUES

visibles sur les sites des délégations UNAFAM 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972

Franco Basaglia    Thomas More   Delacroix   Machiavel      Pinel visitant les aliénés   Le Politique de Platon   Lucien Bonnafé le désaliéniste   l'Assemblée Nationale        

Le prix Initiatives Chiesi 15 mars 2006

Le prix Initiatives CHIESI concerne le suivi au long cours du patient psychiatrique, qui constitue près de 90 % du temps de la prise en charge non hospitalière. La maladie chronique nécessite des soins au long cours. Il est capital d’entretenir une relation de longue durée avec une équipe soignante et d’avoir la perspective d’être soutenu pendant toute son existence.              


SUITE DE L'INFORMATION

LE PRIX « Initiatives » s’adresse à tous les établissements, équipes ou associations de santé mentale en France. Il récompense les trois meilleurs dispositifs (chacun obtenant un prix d’une valeur de 10 000 euros) mis en place concernant la posthospitalisation ou la prévention afin d’aider le patient psychiatrique dans l’observance du traitement et dans son insertion sociale. En 2006, les équipes récompensées sont les suivantes.

Le centre d’accueil psychiatrique de soins et d’intervention à domicile(Capsid) :

cette équipe mobile dans le 12e arrondissement de Paris est disponible pour une intervention urgente, dans les situations de crise, tous les jours de la semaine, en recouvrant tout le champs de la pathologie psychiatrique (état délirant, trouble du comportement, menace suicidaire...). Pour le moment, seules quelques rares équipes sont mobiles en France. Pourtant, être mobiles et présents dans les moments difficiles au domicile ou au lieu d’hébergement est un atout thérapeutique considérable. D’autant que le malade mental, quelle que soit sa compliance, peut avoir des moments d’acuité concernant la maladie, d’usure dans l’acceptation de la maladie et des événements de vie à traverser. L’équipe mobile peut être présente au moment du retour au domicile d’un patient hospitalisé ou apporter une réponse rapide pour soulager une détresse ponctuelle des personnes ayant bénéficié des prises en charge extrahospitalières mais qui restent vulnérables et souvent seules. Le travail de l’urgence s’articule avec les équipes hospitalières et des secteurs, les familles et les divers intervenants médico-sociaux.

L’unité de vie pour les personnes handicapées psychiques dépendantes :

elle a été créée par l’Association de santé mentale Paris 13e. Grâce au partenariat avec la Sonacotra (Société nationale de construction pour les travailleurs), dix-huit logements individuels ont été mis à disposition des patients et, plus récemment, cinq studios au foyer V. Schoelcher ont été regroupés. Ce qui offre aux résidents la possibilité d’investir l’espace personnel tout en bénéficiant d’une dynamique du groupe autour de repas et de projets de sortie. Dans cette petite structure, l’accompagnement psychosocial est quotidien, dans le dessein d’apporter une aide au niveau des habiletés nécessaires aux actes de la vie quotidienne, de la gestion du traitement médicamenteux et de la construction du champs relationnel et des projets de réinsertion sociale. L’objectif à long terme étant la réappropriation par le patient de ses capacités à faire face aux contraintes de la vie quotidienne et sa plus grande autonomie. Par ailleurs, un travail de liaison avec les équipes médicales permet de prévenir les ruptures de traitements et souvent d’éviter des réhospitalisations.

Le séjour thérapeutique en Inde pour les patients présentant des troubles psychiatriques stabilisés et invalidants :

il a été organisé autour d’un partenariat du secteur public (centre hospitalier Gérard-Marchant à Toulouse, centre de soins médico-psychologiques du secteur 8), de l’association Clips et du centre de postcure Après. Ce projet - qui demande un effort adaptatif de la part des patients - a été élaboré avec eux sur une période d’un an et finalisé par un temps de restitution à des tiers par le biais de supports multimédia. L’objectif principal est d’amener les patients à s’engager dans un projet original centré sur la base d’échanges de pratiques et de techniques de jardinage avec l’Inde. Il s’agit d’un travail thérapeutique et cognitif afin d’améliorer la capacité d’organisation, de planification et d’échange, mais également éducatif du fait de l’acquisition de nouvelles connaissances. En somme, un pas de plus pour faciliter le parcours de réinsertion socioprofessionnelle ultérieure des patients.

> LUDMILA COUTURIER

Conférence de presse organisée par le Laboratoire Chiesi.

source : neuropsy

 

Imprimer cette news



bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales