cadre   - Nous sommes le Mardi 11 Avril 2017 et il est 16:53
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  lettre d'information n°3 nouvelle-aquitaine
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
lettre d'information n°3 nouvelle-aquitaine
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d

QUELQUES ACTUALITES NATIONALES CONCERNANT LES MALADIES PSYCHIQUES

visibles sur les sites des délégations UNAFAM 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972

Franco Basaglia    Thomas More   Delacroix   Machiavel      Pinel visitant les aliénés   Le Politique de Platon   Lucien Bonnafé le désaliéniste   l'Assemblée Nationale        

Lien renforcé entre cannabis et schizophrénie In Le Figaro - 7 décembre 2005 07 décembre 2005

Neurologie La consommation de cannabis pourrait accélérer l'apparition de symptômes psychotiques chez les jeunes avec des prédispositions à ces troubles.

DES CHERCHEURS new-yorkais ont mis en évidence, grâce à une nouvelle technique d'imagerie cérébrale – l'imagerie dite en tenseur de diffusion –, des anomalies microscopiques au sein des fibres nerveuses d'une zone très particulière du cerveau impliquée dans le langage chez des adolescents gros consommateurs de cannabis. Des anomalies proches de celles observées chez des patients schizophrènes. En revanche, les jeunes non fumeurs de hasch étaient indemnes de telles lésions. Ces résultats ont été rendus publics le 30 novembre lors de la réunion annuelle de la Société radiologique nord-américaine à Chicago, à l'issue de recherches en neuroimagerie ayant porté sur le cerveau de 114 individus. Quinze d'entre eux étaient de gros consommateurs de hasch, 26 autres étaient schizophrènes parmi lesquels 15 fumaient eux aussi de l'«herbe».



- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


L'Assemblée nationale vote une dotation de 327 millions d'euros pour le FMESPP 2 décembre 2005

PARIS, 28 octobre (APM) - L'Assemblée nationale a adopté vendredi une dotation de 327 millions d'euros au Fonds pour la modernisation des établissements de santé publics et privés (Fmespp) en 2006.

L'article 40 du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2006 a été adopté sans modification.

Cette somme intègre le volet consacré à la formation et à la reconversion du personnel des établissements de santé, la montée en puissance du dispositif d'accompagnement des réformes hospitalières (mission Romatet) et celle du Plan
psychiatrie et santé mentale, notamment ses volets investissement et formation des soignants.

Le volet investissement du plan Hôpital 2007 sera financé par le Fmespp à hauteur de 100 millions d'euros en 2006, "la charge d'amortissement et les frais financiers afférents à un recours accru à l'emprunt étant compensés par les dotations directes de l'assurance maladie", est-il également indiqué dans l'exposé des motifs de l'article.

Les députés ont rejeté, à la demande du gouvernement, quatre amendements identiques, présentés par le rapporteur pour l'assurance maladie Jacques Domergue (UMP, Hérault), Dominique Tian (UMP, Bouches-du-Rhône) Philippe Vitel (UMP, Var) et Jean Dionis du Séjour (UDF, Lot-et-Garonne), pour pérenniser l'aide financière du Fmespp aux établissements privés fortement sous-dotés.



- Imprimer cette info

À l’origine de cette violence,le trou dans le lien social in L'Humanité 2 décembre 2005

L’état actuel de la maladie du lien social n’est pas celui d’une fracture, modèle chirurgical qui appelle un remède orthopédique, mais celui d’un trou. Le mot trou renvoie à une ouverture qui traverse un corps. Lacan le fera « équivoquer » avec traumatisme en parlant de « troumatisme ». Cette équivoque fait jaillir l’étymologie de traumatisme : le verbe trouer. C’est bien de cela dont il s’agit dans les violences qui touchent les biens et les personnes ; c’est ce même traumatisme qui touche les victimes de ces violences et qui angoisse la population. Ces violences qui détruisent ne peuvent trouver justification.

 Elles doivent cependant être traitées comme un symptôme majeur du trouble dans le lien social qui n’est pas sans rapport avec ce que connaissent les praticiens de la santé mentale. Les sujets qui ont une souffrance psychique peuvent connaître cette expérience du trou dans la relation à l’autre. Le psychiatre Lucien Bonnafé insistait sur le fait qu’on ne peut considérer cette souffrance psychique, celle qu’on appelle folie, hors de sa dimension d’avatar malheureux dans la juste protestation de l’esprit contre une injuste contrainte.
par Hervé Hubert, psychiatre, psychanalyste, ancien chef de service des Hôpitaux psychiatriques


- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


Financement de la psychiatrie: la piste de la classification médico-économique écartée 2 décembre 2005

PARIS, 21 octobre (APM) - La piste de la classification médico-économique par groupes homogènes de journée (GHJ) comme base de financement des établissements et services psychiatriques semble écartée au vu des résultats du recueil de données de juin 2004, a-t-on appris de sources professionnelles.

L'Agence technique de l'information hospitalière (ATIH) conclut dans le rapport sur l'expérimentation 2004, dont APM a eu copie, que la classification médico-économique fondée sur les caractéristiques médicales et sociales des patients n'est pas viable.


(Par Hélène MAUDUIT)


- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


La CGC s'inquiète du retard pris dans la publication des décrets 2 décembre 2005

La loi qui réforme le handicap et instaure une compensation financière pour les personnes handicapées attend toujours ses décrets d’application. La CGC s’inquiète

 

La CFE-CGC a fait part mercredi 16 novembre dans un communiqué de son «impatience» devant le «retard pris dans la publication» des décrets d'application de la loi sur le handicap ce qui risque, selon elle, créer une année blanche pour les personnes handicapées.


La loi de février 2005 sur la handicap prévoit la création d'une prestation de compensation du handicap dont le montant sera fixé par une commission départementale des droits et de l'autonomie des personnes handicapées. Mais les décrets d'application de cette loi n'ont toujours pas été publiés au Journal officiel.


Ce «retard» risque «de créer une année blanche pour les personnes handicapées, l'ancien système de reconnaissance (du handicap) ne fonctionnant plus à partir de janvier 2006 et le nouveau n'étant pas encore installé», déplore la CFE-CGC, qui fait part de son «impatience».


Le syndicat estime qu'il «y a urgence à sortir les textes réglementaires nécessaires et à déterminer les fonds financiers de la caisse de compensation», et demande que le fonctionnement de l'ancien système de compensation soit «maintenu à minima» en 2006.


- Imprimer cette info

SANTE MENTALE: la Commission européenne lance une consultation 2 décembre 2005

BRUXELLES, 24 octobre (APM) - Le commissaire européen chargé de la santé, Markos Kyprianou, a lancé lundi à Luxembourg une consultation sur la santé mentale dans l'Union européenne, qui poursuit le processus entamé en janvier 2005 lors de la réunion de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Helsinki.

L'OMS, qui estime qu'un Européen sur quatre souffre d'un problème de santé mentale au moins une fois dans sa vie, avait lancé un "programme cadre stratégique d'action" lors de sa conférence ministérielle sur la santé mentale, tenue en janvier dernier dans la capitale finlandaise.


- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


17° Semaine d'Information sur la Santé Mentale du 13 au 19 mars 2006

« En parler tôt pour en parler à temps »

17e Semaine d’Information sur la Santé Mentale
du 13 au 19 mars 2006
SANTÉ MENTALE DANS LA CITÉ



- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


ALTERNATIVES A L'HOSPITALISATION par le Dr Patricia Thelliez 26 novembre 2005

Trouver le bon équilibre

En France, la prise de conscience des dangers de l'institution asilaire a conduit à une désinstitutionnalisation progressive des malades psychiatriques, épaulée par la mise en place de lieux de soins et d'accueil alternatifs. Force est cependant de constater, explique le Dr Jean-Charles Pascal, le manque cruel de certaines structures qui, face aux processus actuels de déshospitalisation, signe une insuffisance au moins qualitative du dispositif alternatif.



- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


La guerre des psys n'aura pas lieu par Le Pr F. Rouillon 26 novembre 2005

Depuis quelques années, une polémique est récurrente dans le « monde des psys ». Elle voit principalement s'affronter les psychanalystes et les cognitivo-comportementalistes, et elle se cristallise sur l'exercice des psychothérapies. On peut se demander si elle ne résulte pas de malentendus qu'il convient de dissiper pour que la profession recouvre sa sérénité et que l'information délivrée au public ne se limite pas à l'expression de prises de position radicales.



- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


CONSENTEMENT aux SOINS en PSYCHIATRIE par les Drs G.Vidon et F. Plan-CHS Esquirol 26 novembre 2005

La contrainte doit rester l'exception

Si la législation française a réaffirmé clairement la nécessité du consentement aux soins comme l'indispensable condition à toute prise en charge (loi « Kouchner » du 4 mars 2002), il n'en reste pas moins que les soins sans consentement en psychiatrie conservent toute leur actualité et leur pertinence



- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


Ces actualités sont visibles sur les sites Internet des délégations UNAFAM 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972 dont le contact presse est : Marie
Seules les actualités marquée du signe * sont en provenance du siége de l'UNAFAM dont le contact presse est : Anne Pierre-Noël

10 précédentes  10 suivantes
(1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) (18) (19) (20) (21) (22) (23) (24) (25) (26) (27) (28) (29) (30) (31) (32) (33) (34) (35) (36) (37) (38) (39) (40) (41) (42) (43) (44) (45) (46) (47) (48) (49) (50) (51) (52) (53) (54) (55) (56) (57) (58) (59) (60) (61) (62) (63) (64) (65) (66) (67) (68) (69) (70) (71) (72) (73) (74) (75) (76) (77) (78) (79) (80)

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales