cadre   - Nous sommes le Lundi 09 Décembre 2019 et il est 14:28
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  la lettre de la présidente août 2019
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
aah : debat sur le revenu universel d'activite
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
Bonjour,
Ce forum est ouvert à tous. Nous nous réservons le droit sans préavis et sans justification de supprimer tout message que n'aurait pas sa place ici. Les responsables de ce site ne peuvent être tenus pour responsable des informations que vous publiez ainsi que de l'utlisation qui en est faite. Ceci doit être un lieu de débat permettant à chacun d'enrichir sa réflexion et sa connaissance des sujets abordés, dans le respect des opinions et du savoir des uns et des autres. Alors à vos claviers...
Afin d'éviter tout problème avec des messages à caractère illégal (racistes, etc ...), votre adresse IP est gardée avec votre message. Elle n'est visible que par vous.
Votre adresse IP est 3.95.131.208
.

Robert webmaster du site www.unafam87.org.

   FORUM commun aux 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972        POSTER un SUJET        Retour à la liste des sujets

::SUJET::   le téléphone sonne
Principe de réalité
C'est vrai...................
      encore vrai mais...
           Un seul regret...
           d'accord avec LG



SUJET : le téléphone sonne
Envoyé par Tonton le 27/02/06 à 18:17 (répondre)


le téléphone sonne

La psychiatrie est-elle le "parent pauvre" de l'hôpital ?

Gros plan sur la situation de la psychiatrie, la prise en charge des malades et le désarroi des familles, un an après l'annonce d'un "plan santé mentale"

Faites profiter les autres de vos réflexions, de vos remarques et de vos suggestions provoquées par cette emission. Relancez le débat sur ce forum si vous le désirez.

Pour écouter ou réecouter cette emission
cliquez ici

Cette emission peut être écoutée avec "Realplayer"

vous pouvez télécharger gratuitement ce logiciel (suivre les instructions)

en cliquant ici


( répondre à ce sujet )
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   le téléphone sonne

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Principe de réalité
Envoyé par Cilia le 28/02/06 à 11:24 (répondre)
Où sont les voix de ceux qui hurlent leur souffrance et leur solitude?Que ce soient usagers et famille.
Tout semblait bien édulcoré et la réalité de terrain le suivi les structures niet ou si peu.
Le plan santé mentale au vu des nouvelles façons de gérer la santé ne laisse rien présager de bon pour la psychiatrie
La mise en place des GEM oui une bonne nouvelle à condition qu'on ne se retrouve pas devant de nouvelles structures tuteurant plus ou moins les usagers il faudrait partout un équilibre entre les assoc d'usagers et celles de familles et que un jour les familles s'éclipsent de ces GEM alors espérons!


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   le téléphone sonne

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: C'est vrai...................
Envoyé par Roblim le 01/03/06 à 06:48 (répondre)
Au travers ce qui a été abordé durant l’émission, on a pu entendre (nous les familles qui vivons à côté de la pathologie de notre proches), des points qui sont constamment évoqués dans nos rencontres avec les familles, dans les articles de nos sites Internet et dans ce forum également.
- Des arguments qui rappellent l'importance de la discipline.
C’est la troisième pathologie de santé publique après les maladies cardio-vasculaire et les maladies cancéreuses
Pendant le même temps, de 1989 à 2001 il y a eu une demande qui a augmenté de +60% et des effectifs qui ont diminué de -8%. Cet effet ciseaux a conduit à des difficultés de prise en charge importantes lorsque1 français sur 5 souffrent de troubles psychiatriques et que manquent prés de 700 postes
- Des points sur l'aspect sécuritaire
Oui mais il faut surtout des moyens humains, des formations adaptées (infirmiers psychiatriques, tutorat)
La psychiatrie c’est de l’humain.
- Les ambitions du Plan de Santé Mental
1 milliards d’euros sur 5 ans, il a le mérite d’avoir collecté l’ensemble de revendications faites ultérieurement, de chiffrer le besoin et de donner des objectifs.
Les GEM (opération sur 3 ans) en est un des points forts ; c’est le chaînon manquant.
Pour le personnel la mise en œuvre est plus longue car plus lourde.
Le plan santé mentale change la donne entre patient, environnement et professionnels, il donne des perspectives.

Claude Finkelstein a souligné l’importance de l’UNAFAM dans son rôle de soutien auprès des familles


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   le téléphone sonne

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: encore vrai mais...
Envoyé par LG,psychologue, thérapeute,membre aftcc le 01/03/06 à 16:35 (répondre)
Bonjour,

ce que vous dîtes et juste et (hélas) déjà constaté depuis longtemps....les chiffres donnent le tournis et ne restent que des chiffres....CELA FAIT DES années que le nombre de schizophrènes est de 600 0000 !! mais SUFFIT de se promener dans le métro pour prendre la réalité de plein fouet....

et puis dans ce marasme, on oublie des professions essentielles comme le rôle des psychologues, des éducateurs etc etc ...LA PSYCHIATRIE doit être au faite des réalités professionnelles et sociales, elle ne peut rien seule et nos voisins européens l'on comprit depuis longtemps....les malades en ont ras le bol des consultations "savonnette"...cinq minutes et puis s'en va!!

la formation ne résoudra pas les problèmes d'image et de représentations, voire de "pouvoir"; C'est maintenant que la psychiatrie a rendez vous avec son histoire, son passé douloureux de science approximative à cheval entre "le dur et le mou" tantôt libertaire à outrance ( confer mouvement antipsychiatrie )et/où aliénante à jamais (confer accoutumance aux molécules)

l'unafam a tout intérêt à élargir son cercle et son champs, ne pas mettre ses billes dans le même panier et allez voir du côté d'autres disciplines que la seule psychiatrie.... (sciences humaines et sociales en l'occurence)

cordialement











(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   le téléphone sonne

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Un seul regret...
Envoyé par Marion le 03/03/06 à 00:50 (répondre)
Bonsoir,

Oui, émission intéressante, des chiffres plus ou moins connus, un bilan maintes fois décrit mais si peu d'humanité présente (celle dont vous parlez Roblim, Cilia et LG)encore une fois.
Celle qu'un représentant des parents, des familles, aurait pu suggérer, s'il avait été là. Aurait-il alors laissé dire, sans répondre, que les parents de jeunes souffrant de schizophrénie, se sentent perdus ?
Perdus ? Est-ce le seul mot ? Doux euphémisme !

Bien à vous,
Marion


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   le téléphone sonne

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: d'accord avec LG
Envoyé par Mono le 24/04/06 à 14:05 (répondre)
tout à fait d'accord avec le raz bol des consultations savonnette!
nous entendons cela constamment,à l'unafam!
nous demandons un suivi psycho sérieux en plus d'un traitement,partout où on peut nous entendre,conseil de service,conférence,etc ......la réponse: pas d'argent!!pas de moyens!!
cela me désespère ainsi que toute l'équipe!
quelles autres pistes proposez vous?


(répondre à ce message)

Afficher les messages : à plat - imbriqués

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales