cadre   - Nous sommes le Vendredi 15 Novembre 2019 et il est 08:16
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  la lettre de la présidente août 2019
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
adapt'sport
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
Bonjour,
Ce forum est ouvert à tous. Nous nous réservons le droit sans préavis et sans justification de supprimer tout message que n'aurait pas sa place ici. Les responsables de ce site ne peuvent être tenus pour responsable des informations que vous publiez ainsi que de l'utlisation qui en est faite. Ceci doit être un lieu de débat permettant à chacun d'enrichir sa réflexion et sa connaissance des sujets abordés, dans le respect des opinions et du savoir des uns et des autres. Alors à vos claviers...
Afin d'éviter tout problème avec des messages à caractère illégal (racistes, etc ...), votre adresse IP est gardée avec votre message. Elle n'est visible que par vous.
Votre adresse IP est 34.231.21.123
.

Robert webmaster du site www.unafam87.org.

   FORUM commun aux 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972        POSTER un SUJET        Retour à la liste des sujets

::SUJET::   Art-Thérapie
amener les malades psychiques à l'art
      Re bonjour Claire
           GEM et Arthérapie
                Bonjour Babette
                     Merci Sabine
                          les bases en art-thérapie
                               pour Narbonne
                               pour Narbonne
                                    les mandalas
                                         mandalas et fresque
questions ?
      bonjour Dom
      bonjour
      re re rebonjour Dom
           bien sûr que je vous crois
           Bonsoir Sabine
délais
sans sujet
      Question sans réponse
           un peu de courtoisie, Dom SVP !
                manque de courtoisie ?
                bonjour Claire
           Les non réponse
                Bonjour Robert
      Les administrateurs
           Art thérapie
                art thérapie et alzheimer
                     Votre père Dom...
                          mon père
           Bonsoir les administrateurs
                Vite avant l'écran noir
                RE : Bonsoir les administrateurs
                     bonjour Cilia
                          Merci de ce témoignage
                               Le mémoire
parent sensibilisé à expression artistique
      Bonjour Michel Blondeau
           bonjour sabine
           RE : Bonjour Michel Blondeau



SUJET : Art-Thérapie
Envoyé par Sabine le 21/04/06 à 15:52 (répondre)
Je m'appele sabine Raulet, j'ai travaillé dans le milieu social pendant une dizaine d'années.
Mon travail consistait à mener des ateliers pédagogiques(dessin, peinture, sculpure..)J'ai pu ces années durant constater le mal être chez les uns et les autres. Les difficultés de la vie rendent parfois dépressifs. IL est arrivé une fois un jeune homme qui a eu des angoisses fortes, des bouffées délirantes.Sans en comprendre le pourquoi du comment, je l'ai vu partir vers un service médical psychiatrique .Les médecins employaient le terme de shizophrènie.
A partir de toutes ces experiences, de rencontres de personnes ayant des troubles divers, j'ai effectué une formation d'art thérapie;
à Tours à l'université de Médecine. J'ai pu enfin m'interesser aux mystère de cette maladie.J'ai mené mes recherches et puis j'ai présenter un mémoire sur "l'entrée en maladie schizophrènique"grace aux travail de toute une vie d'un américain du XX siècle, nomné Harry stack sullivan(décédè ).
Mon travail d'art thérapeute consiste à acceuillir la personne, mais surtout à traverser avec elle, ses angoisses diverses.Grace à l'art une relation sensible s'installe.L'activité artistique permet une possible relation de confiance auprès de ces personnes.
Ainsi, il est possible de mieux la connaitre, de developper un certain plaisir à se revoir et encore et encore.
Par exemple,essayer de faire la part de sa maladie et de son imagination.
Je ne vous cache pas la difficulté de l'approche et de la traversée..
Mais il est un fait certain, l'art(dessin, théatre, photo,écriture) aide la personne à passer des moments de sérénité.
Voilà, je ne suis pas une bonne secrétaire, mais je répondrai autant
que possible, à vos interrogations concernant l'activité de l'art thérapie.



( répondre à ce sujet )
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: amener les malades psychiques à l'art
Envoyé par Claire le 23/04/06 à 19:31 (répondre)
Bonjour Sabine, merci de votre proposition de partager avec nous votre expérience d'art-thérapeute; la première question qui me vient est celle du titre : comment amener les personnes en souffrance à s'intéresser à une expression artistique, si elles n'en ont pas l'habitude ? leur maladie souvent les enfermant dans un isolement , un désintérêt de la vie, c'est un peu une gageure de parvenir à ce qu'ils prennent crayon, pinceau ou appareil photo, ou se mettent à jouer la comédie ; est-ce que c'est un problème que vous rencontrez, ou l'approche est-elle plus facile que je le suppose?


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Re bonjour Claire
Envoyé par sabine le 01/05/06 à 19:23 (répondre)
Voilà, j'ai bien trouvé votre question,

Le désespoir et la souffrance de la personne quelque soit sa maladie est tel,qu'un main tendue avec beaucoup de douceur, est prise.

Mais il vrai qu'il faut quelque fois tendre beaucoup cette main,pour que la personne daigne poser le regard sur le thérapeute.
C'est cette confiance qui m'est donnée a un moment précis qui me laisse une porte, un instant d'ouverture.

Biensur je l'a saissie et en profite pour aller chercher par l'intermédiaire de l'art( lecture, souvenir d'enfance, de ses animaux, des enfants , du travail,poésie, jardinage ect.....)afin d'établir une petite communication.

Ensuite à moi de repèrer,ce qui l'a sensibilise le plus et je l'amene à une réalisation quelqu'elle soit.
Collage,reproduction ect...

Un jour, Une fois, une histoire,d'une personne qui était malade maniaco-dépressive de toute une vie,elle ne se déplacait que pour aller "au rituel de la prise des médicaments

Elle s'est retrouvée en atelier d'art thérapie sur prescription du médecin psychiatre.Elle ne voulait pas bouger.
Tout l'insurpotait,celle sa médication l'inportait.
Nous étions en groupe de cinq personnes à pathologie diverses.La dynamique du groupe l'incitait à venir parfois car elle s'ennuyer toute seule dans les couloirs sans fin ou isolée dans sa chambre.
Quand elle venait,tellement fatiguée par la maladie,je tenais le pinceaux au risque qu'il tombe en vain.
Je tenais, elle tracait.(pendant deux mois)

Son premier tableau a été plus que laborieux;C'était une reproduction qu'elle avait choisit sans conviction.Elle l'a fini deux moins plus tard à raison d'une scéance de 3 heures par jour hors mis le week end.
Le temps courait et nos petites habitudes de l'atelier lui amener une certaine réfléxion.
Elle pouvait constater que parfois ce n'était pas elle qui était au plus mal.Chaqun était mal à son tour.
Les rendez vous de l'atelier et la vie en groupe dans l' atelier amène beaucoup.

Le fait de participer renvoie un respect de la part du groupe car tout le monde doit faire des efforts à un moment donné.
Individuellement c'est vite ressenti par tous
Le fait de s'entraider à tour de role face à des souffrances réelles donnent également un nouveau role à chacun.
Celui d'aider une personne et non d'etre celui qui est aidé.

Après son premier tableau, elle a saisi tout seule que si elle voulait rentrer en communication avec sa fille,elle pouvait le faire en lui faisant cadeau d'un tableau.
Là un réel effort et une vraie autonomie a pris jour.Elle a choisi de dessiner un bouquet de fleur.
Qu'elle a réalisé avec mon accompagnement verbal seulement et une assistance très relative.
Cette personne avait à cette époque 54 ans et avait passé toute sa vie par épisode en hopital psychiatrique.
Elle n'avait plus communiqué avec sa fille depuis la toute première enfance.
Sa fille avait donc 24 ans ,c'était la première fois qu'elle acceptait sa visite car au fond d'elle meme si elle ne lui a rien dit ce jour là, elle pouvait lui offrir et lui témoigner son interet et affection
Je ne vous cache pas Claire que c'est un travail de longue halaine.Vous pouvez également penser que le résultat est modeste mais moi qui est vécu en direct son regard étincelant,j 'étais ravie pour elle deux.
Sa fille lui a dit qu'elle le mettrait dans le hall d'entrée et ce jour là" madame Z" a retrouvé la place de mère ainsi que le regard d'une fille à sa mère.
Elle n'avait plus cette honte qui tue, celle d'etre complement different.
Honte érronnée car en fait nous sommes tous semblables face à la douleur d'une maladie ou d'une autre.
Mais nous nous isolons très vite nous nous excluons car nous sommes les premiers à avoir peur de notre difference qui s'installe dans notre corps et notre esprit.
Elle nous dépasse et nous envahie .
Comme dirait Louis jouvet, je cite" mettons un peu d'art dans notre vie et un peu de vie dans notre art"
Mais l'art Claire cela peut etre "savoir dire bonjour" et s'apelle aussi l'art de vivre!

Bonne soirée à vous, à bientot




(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: GEM et Arthérapie
Envoyé par babette le 08/09/06 à 13:48 (répondre)
Chère Sabine
L'Unafam 34 m'a contacté pour un GEM. Je suis artiste-plasticienne (voir ma galerie virtuelle, Elisabeth Koreicho) et j'aimerai, avec mes connaissancesz artistiques pratiquer ce qui ressemble à de l'arthérapie. Pouvez-vous éventuellement me conseiller sur différentes revues ou sites qui pourraient m'aider à avancer dans cette voie.
En vous remerciant.
Elisabeth K


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Bonjour Babette
Envoyé par sabine le 12/09/06 à 15:20 (répondre)
Je vous réponds avec retard, veuillez m'en exuser! Je suis allée voir votre site et j'ai découvert une très jolie galerie d'exposition.
Concernant votre question: Qu'est ce l'art thérapie?
C'est avec grand plaisir que je vous en dirai plus, il serait préférable que vous veniez me voir à Narbonne.
Je pourrai ainsi non seulement vous indiquer quelques formations universitaires qui vous donneront une qualification en deux années,
mais également vous expliquer des fonctionnements qui sont pratiqués par des professionnels comme vous et moi:artistes et art thérapeutes.
Je vous invite donc à prendre rdv au 06 63 04 61 97

Vous souhaitant bonne reception
Bien à vous
Sabine


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Merci Sabine
Envoyé par babette le 13/09/06 à 07:09 (répondre)
Je vous remercie Sabine mais je n'ai pas l'argent necessaire pour me payer une formation. Je voudrais judte connaître les bases de l'arthérapie. J'aimerai bien utiliser du sable pour créer des mandalas, que pensez-vous de cette idée?

A bientôt

Babette


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: les bases en art-thérapie
Envoyé par sabine le 13/09/06 à 17:53 (répondre)
bonjour babette,

La formation d'art thérapeute nous enseigne seulement "les bases de l'art thérapie.
Chaque artiste est spécialisé dans sa discipline ( danseur, photographe, plasticien, sculpteur, clown,et tant d'autres disciplines)

C'est la pratique et les experiences de vie qui nous donnent des enseignements supplèmentaires.

Que vous dire!?

Je vous invite à venir me voir, en sachant que j'éclaircirai un peu;
j'ordonnerai seulement la foule de questions que vous vous posez.

cordialement
sabine




(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: pour Narbonne
Envoyé par Babette le 17/09/06 à 08:43 (répondre)
Chère Sabine

Je vous remercie mais je n'ai pas de moyen de transport, c'est bien dommage car je serais bien allée vous voir.

Je commence à travailler dans deux semaines et je n'ai pas trop peur. J'ai quelques idées de travail en groupe et je vais les proposer.
Comme je vous l'ai signa


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: pour Narbonne
Envoyé par babette le 17/09/06 à 08:48 (répondre)
chère Sabine

Je vous remercie de votre proposition mais je n'ai pas de moyen de transport, ca aurait été un plaisir de venir vous voir.

Je commence à travailler dans deux semaines et j'ai quelques idées.

Comme je vous l'ai signalé ci-dessus j'aimerai faire faire des mandalas? Qu'en pensez-vous?

A bientôt, peut-être.

Elisabeth


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: les mandalas
Envoyé par sabine le 22/09/06 à 16:51 (répondre)

Babette,

L'idée de faire un mandala est une bien bonne idée .J'ajouterai simplement que le fait de vouloir s'occuper de personnes en difficultés est la base du travail.
Ensuite comme je vous l'ai déjà dit, à chacun son expression artistique.
Le votre c'est le mandala
Je cite:

Généralement, la définition que l’on donne aux mandalas est la suivante : un support à la méditation et à la concentration composé de cercles et d’autres formes diverses.


Toutes activités artistiques comme la photo, la danse, la peinture, la sculpture nécessite patience , concentration.
La méditation, c'est vraiment un autre sujet!

Le mandala rejoint l'idée que faire faire une activité artistique à une personne, peut etre une bonne chose.Bien sur!
Il s'agira plutot d' arriver à l'interesser, à le lui faire faire et surtout à ce que cela l'équilibre et non le destructure.
Vous le verez vite!

Qu'il se porte mieux!

Chaque personne est un cas particulier, c'est vous qui allez permettre à chacun de faire son mandala, et cela en respectant ses rithmes et sa problèmatique ect...

Allez courage! patience surtout,car vous allez découvrir les réactions de chacun.
Les réactions seront diverses.

Cordialement............sabine






(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: mandalas et fresque
Envoyé par babette le 24/09/06 à 05:04 (répondre)
Merci Sabine de vos conseils, j'ai aussi dans l'idée de leurs faire faire une fresque.....

Je commence à travailler le mois prochain, je vous tiendrai au courant.

Babette


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: questions ?
Envoyé par dom le 24/04/06 à 21:11 (répondre)
Bonjour Sabine,

Je poste ici, alors que je suis memebre unafam dans le département 45, mais j'ai quelques questions, si vous pouvez essayer d'y répondre, ne prenez rien en mal, le net parfois déforme ce qu'on dirait en direct.

Ma fille a une schizophrénie, elle a suivie des ateliers art thérapie dans une assoc l'art thérapeuthe avait également fait son cursus à Tours. Sa thèse était également cilée sur la schizophrénie.

Je vous demanderais également, comment un jeune n'ayant jamais aimé l'art peut il y prendre plaisir ?
Je me souviens d'un jeune homme qui passait tout son temps à faire de petites boules avec de la terre et en faire des pyramides (il continue encore aujourd'hui chez lui), et l'art thérapeuthe paraissait en extase devant cela !
Ma fille y a effectué des dessins, des sculptures, très réussies (à mon avis !) mais sans y prendre plaisir (je crois), le plaisir de mes félicitations, seulement.

Par contre j'ai vu des dessins faits par des adultes maniaco dépressifs d'une qualité exceptionnelles ; je ne pense pas que ça vienne de la pathologie, mais de la personne.

Quand je propose à ma fille de lire (car moi je lis tout et n'importe quoi), elle me répond, pourquoi le ferais je ? je n'ai jamais aimé ça ?

Actuellement au sein du cattp elle a fait des "scoubidous"... en rentrant elle m'a dit que c'est qu'elle faisait à 8 ans, donc qu'elle se sentait trop grande pour ça !

Elle a appris aux autres patients à faire des bracelets brésiliens, ce qu'elle faisait également en centre aéré, donc elle ne comprend pas, elle me le dit à moi pas aux animateurs, là je peux vous le dire à vous. Comment réagir ?

Dans l'assoc dont elle faisait partie, l'art thérapeute se permettait de leur parler médicaments (en dénigrant)... ce qui a fait de grands ravages, ça n'était pas de sa compétence. Donc elle a fini par sélectionner ses membres, elle ne connaissait pas la schizophrénie, ni la pédagogie et le sentiment d'égalité entre chacun, je crois, et l'assoc s'est éteinte. Ses activités ont été également supprimées au sein du cattp où elle travaillait et à l'hôpital, suite à ses écarts de compétences, un malade psychique peut être malléable et mal encouragé, c'est un sacré boulot, je pense qu'il faut des années de présence avec des personnes psychotiques à tous moments de leur vie pour pouvoir les aider.

Donc en bref, comment êtes vous formée ?

L'atelier auquel elle a pris du plaisir a été "café théatre", des mimes, des scènes, et là c'était génial, mais ça a été arrêté.

Donc comment une personne souffrante mais dans le déni et avec les difficultés de la maladie (attention, concentration, susceptibilité) peut elle être amenée à se reconstruire par l'art ?

Merci pour vos réponses.

dom


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: bonjour Dom
Envoyé par Sabine le 30/04/06 à 18:05 (répondre)
Je viens de passer deux heures à vous lire et à vous répondre très consciencieusement.
En vous expliquant point par point, ce qu'il me semblait des difficultés que vous rencontrez avec les intervenants en art thérapie qui s'occupe de votre fille.
Ainsi qu'aux autres questions fort censées.

J'expliquai également pourquoi je n'ai pas la possibilité de vous répondre au plus vite.

Et voilà que je constate que mes courriers ne s'affichaient pas sur le forum.
J'appelle un ami qui s'occuppe du forum qui me vient de me dire que mes courriers sont perdus car je n'ai pas mis mon adresse ou quelque chose dans la case courriel.

je suis désapointée car il me faut vous répondre à nouveau.
Je le fais dès que possible, merci de patienter encore un peu.
Cordialement à vous


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: bonjour
Envoyé par Sabine le 30/04/06 à 18:33 (répondre)
Je viens de passer deux heures à vous lire et à vous répondre très consciencieusement.
En vous expliquant point par point, ce qu'il me semblait des difficultés que vous rencontrez avec les intervenants en art thérapie qui s'occupe de votre fille.
Ainsi qu'aux autres questions fort censées.

J'expliquai également pourquoi je n'ai pas la possibilité de vous répondre au plus vite.

Et voilà que je constate que mes courriers ne s'affichaient pas sur le forum.
J'appelle un ami qui s'occuppe du forum qui me vient de me dire que mes courriers sont perdus car je n'ai pas mis mon adresse ou quelque chose dans la case courriel.

je suis désapointée car il me faut vous répondre à nouveau.
Je le fais dès que possible, merci de patienter encore un peu.
Cordialement à vous


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: re re rebonjour Dom
Envoyé par sabine le 01/05/06 à 17:11 (répondre)


Bonjour à vous Dom,

Vous n'allez pas me croire, le sort s'acharne sur ce courrier.Voilà deux heures que je passe avec vous cette après midi à vous répondre
au mieux.J'allais appuyer sur envoyer quant une coupure de courant m'a volée mon texte.
C'est donc une troisième fois que je vous répond.J'en ai assez de me répéter.Il doit certainement, y avoir un sens qui m'est inconnu.

Donc!!Vos questions sont:

Un jeune ou une personne plus mature ont elles accès à l'art et peuvent elles prendre plaisir.Pourquoi?

L'art est donc un espace un peu comme le coeur .C'est à dire qu'il contient et réceptionne nos souvenirs, nos sentiments ,nos émotions.
Tout ce que nous traversons dans la vie est une construction de ces élèments.
Ex: maman m avez offert une petite robe à fleurs roses( à 8 huits ans)
Comme celles qui sont chez le fleuriste du village.Ce jour là il m'a semblé sentir l'odeur de la fleur chez le fleuriste.Je vivais donc
à travers ce sentiment de couleurs et d'odeurs, le tout étant un véritable plaisir.

Des années plus tard, en voyant cette fleur,je revis le jour ou je portai cette robe et viennent à mon coeur les souvenirs, les sensations
(de la robe portée,de son tissu qui effleurait ma peau ,des odeurs et couleurs ect...)

Je pourrai aujourd'hui déssiner cette impression de bonheur.

Toute personne a besoin de laisser des traces de son passage (bohneur, rancoueur, souffrances, solitude, déception ect...)
, nos ancetres le prouvent bien(dessin de leur chasse ..ect)
Mais il est très difficile de le dire,or il est accessible à tous de l'exprimer par l'art(théatre, peinture, mime,jardinage..ect)
Les mots se chargent de transcrirent avec ecxactittude les moments traversés, l'expression artistique va globaliser et donner un sentimenent , une sensation de ce qui a été vécu.

Maintenant Dom avant de prendre plaisir, il faut réaliser ce que l'on veut exprimer.
Donc pour réaliser l'impression que l'on a, il faut traverser un espace d'effort d'apprentissage.
Plus tard après l'avoir pratiqué,nous sommes déchargé de la responsabilité du travail effectué et pouvons pas à pas découvrir le plaisirde "faire".

Qu'est ce l'art thérapie à mon sens.

C'est aider une personne à traverser des moments douloureux avec comme médiateur l'art et son propre espace sensible(ses cinq sens chargés de sasa propre experience)
Le but n'est pas l'objet réalisé,la personne n'est pas là pour apprendre à dessiner
L' important etant ce qui l'a traversé quand elle décide de faire,qu'elle le réalise ....
Les théories apprisent à l'université n'apprennent pas a etre un bon art thérapeute. c'est le serieux et le bon sens!
Il est vrai que la formation apprend à ordonner ses idées,et par extension a ordonner celles des personnes souffrantes.
A chaque pathologie et personne, le but recherché est different.
Cela peut etre restaurer certaines mémoires ou réapprendre une forme d'autonomie ect...
Je ne comprends pas que l'art thérapeute soit en extase devant un travail de construction de boules!
Car c'est accepter que la personne qui souffre soit bien dans une obsession réccurante!
Ca peut etre un passage obligé mais dans aucun cas une finalité!
Je soupconne cette art thérapeute de sentiment imbu de sa personne au point d'en devenir obtue.


Quels sont les biens faits de l'art sur la santé mentale?

En atelier(peinture par ex) on doit arriver à l'heure, mettre sa blouse, prendre ses pinceaux,choisir un sujet(reproduction ou imaginaire),
prendre un crayon l'appointer si necessaire,faire des choix de toutes sortes.....
Tout ceci et tant d'autres choses encore est censé se répercuter dans notre quotidien!!
Ceci veut dire exister!et le prouver!

A travers ce "faire"le temps passe et des tas de situations traversent notre esprit,la souffrance laisse la place à lexpression artistique.
C'est à dire à nous, etre sensibles et fragiles
Le présent, chargé d'émotions de souvenirs de sentiments divers,se nourrit alors de moments divers (deuils, ect..).
Le recul pris a ces moments là est très important car c'est lui avec une petite prise de conscience qui va "réaliser" la relativité.
la force de l'émotion artistique va minimiser" l'espace traumatisé".

Dom, c'est la troisième lettre que je vous écrit et j'en perd mon latin,tout cela pour dire que nous reprendrons point par point,tout ce que je vous dis aujourd 'hui...


Pour en revenir à votre fille, je trouve très bien qu'elle fasse bracelet et scoubidou.Cela lui a permi de parler avec vous d'autre sujet que son mal etre .
Mais aussi de se sentir utile d'avoir des responsabilités.C'est très important.
Il est tant en effet qu'elle fasse autre chose.
N'est-elle en train de nous le dire?(je suis trop petite....)
C'est bien que vous soyez à son écoute,les responsables d'atelier seront ravis de le constater.
Qu'el age a t elle?
Il est très important de travailler en équipe et de se soutenir

Je vous envoie bien le bonjour à toutes les deux



(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: bien sûr que je vous crois
Envoyé par dom le 01/05/06 à 19:50 (répondre)
Bonsoir Sabine,

Merci de votre réponse très enrichissante, j'y répondrais après re-lecture.

Merci encore

dominique



(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Bonsoir Sabine
Envoyé par dom le 02/05/06 à 20:27 (répondre)
Bonjour,

Je mets ici une réponse que j’ai faite sur un autre forum, concernant les activités, en effet j’avais posé la même question ailleurs et ma réponse de vendredi suit.

Merci pour votre témoignage, ma fille parle peu, surtout pas de la maladie, + des médicaments, elle a 23 ans.

Dans la schizophrénie, je crois mais n'en suis pas certaine, que le travail consiste plus sur le PRESENT, du moins ça commence par là, les psy semblent éviter les moments douloureux du passé.

Qu'en pensez vous dans l'art ?

Bonne soirée

dom

"Bonjour,

J'aurais envie de vous poser pas mal de questions et en même temps j'aimerais que ce soit ma fille qui les posent, car ça la concerne, et aussi que ses sentiments et sensations fluctuent tellement, tout dépend des semaines. Et je l'écoute semaine après semaine.

Et quand elle ne m'interroge pas sur les bien ou mal faits, je sais que ça c'est bien passé.

Donc aujourd'hui, atelier arts platiques, toute contente qu'elle était car le taxi n'arrivait pas !!! .) , mais il a fini par arriver "maman tu seras là à mon retour ; oui ma grande !"
Retour à 16.30 (départ 13.00) ; rapport : "j'ai fait des scoubidous (contente, tout dépend des moments !), les autres n'ont rien compris aux bracelets brésiliens, en plus ça les énerve de ne pas y arriver", mais elle était cool ! l'animatrice leur a parlé de son séjour aux antilles, leur a parlé de l'avion (ma fille en a peur maintenant).

Toujours stressée avant d'aller au cattp, en espérant un contre temps ou une annulation... (que je n'entends plus aujourd'hui,) :cool, contente après.

Aussi décoration d'une boite (qui lui servira de boite à café m'a t'elle dit ; à savoir si elle est contente de me les montrer ou de les avoir fait ; bon le principal est qu'elle soit rentrée satisfaite, faut pas se poser trop de questions.

Beau taxi, conducteur sympa et PAS bavard, bonne musique en voiture, grand pare brise comme ça elle voit loin, donc ce qu'elle aime, sans avoir à ne pas arriver à le demander.

J'ai toujours eu des rapports ordinaires avec les gens de son ancien cattp, j'ai assisté à des réunions (compte rendu de voyages, avec petits gâteaux etc..), j'ai souvent vu les participants surpris quand on les complimente sur leurs gâteaux ou leurs photos (mais l'approche n'est pas difficile pour moi) ; par contre, j'ai parfois ressenti chez les animateurs (infirmiers, psychologues) une certaine gêne par rapport à nous parents, j'espère qu'il n'existe pas cela avec nos enfants, comme si elles s'attendaient à avoir des reproches elles sont souvent jeune et ça peut aussi ne pas les aider à nous approcher, j'avais de bon rapport avec la responsable de cattp (l'ancien) sans l'envahir (personne de mon âge, environ).

C'est au départ de cette infirmière cadre que ma fille a été changé de secteur ; en vérité si j'y ai compris quelque chose ?? comme nous étions allées aux urgences de l'hôpital le plus proche de notre domicile, l'accueillir fut une erreur de secteur pendant 3 ans ! c'est un peu bête, mais c'est ça, je crois !

Dans les activités, je n'en pense trop rien, je ne suis pas ni très manuelle, ni artiste, je m'occupe sans problème ; ce que j'aimerais quelque part, mais ma fille me dirait "que ça ne se fait pas ! de dire ça aux autres" c'est qu'au lieu de me dire à moi sa maman, quand les choses lui paraissent idiotes ou infantilisantes (même si c'est pas le terme qu'elle emploie), VOUS arriviez à vous en rendre compte par vous-même, ou l'ameniez à en parler ; je sais que votre métier n'est pas facile, ça m'a fait sourire quand elle m'a dit que le monsieur qui voulait vraiment réussir à faire ce fameux bracelet brésilien, n'y arrivait pas et la rendait en quelque sorte responsable, elle l'a bien pris, en plus je trouve ! un monsieur ? elle m'a dit oui un vieux ! quel âge plus jeune que toi !!! ça l'a fait rire aussi.
(tiens... essayez d'apprendre à faire comprendre à ce monsieur comment faire des bracelets brésiliens ; ma fille n'arrive pas à le lui faire comprendre .

Là c'est un tout petit cmp, les gens semblent à l'écoute, quand ma fille commence à péter un boulon, (2 fois), j'ai toujours pu avoir une infirmière en ligne, et lui relatant rapidement les faits, elle a toujours pris le temps de parler à ma fille (le problème de l'arrêt ou du désir d'arrêter les médocs, ou me rendre responsable de tout ça, ou dire des choses irréelles, impossibles) ;
du côté psychiatre, je crois que ça se passe bien entre eux, je l'ai rencontré, un vieux de la vieille, cool, humour, qui ne regarde pas ma fille avec un air songeur, elle a l'impression qu'il est content de la voir.. c'est bien à mon avis ; et quand elle ne veut pas prendre le taxi et préfèrerais que je l'emmène, elle me dit "je suis sûre qu'il serait content de te voir !", c'est marrant ça !
Aussi du côté infirmières du cmp, je me souviens que dans un moment où ma fille n'allait pas bien, que je voulais qu'il le voit en urgence, elle m'a demandé des détails je les lui ai donnés par tél, ma fille à côté de moi, et elle m'a demandé de venir avec elle le rencontrer, car ma fille n'aurait pas parlé au psychiatre du problème, c'était à moi d'en parler avec elle et lui.

Donc c'est pas le pied ! mais ce soir, je suis positive.

Bon courage

dom"




(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: délais
Envoyé par dom le 24/04/06 à 22:20 (répondre)
Sabine,

Là je ne parlerais pas pour moi qui viens de poser mes questions ; mais sachez qu'une personne atteinte de schizophrénie quand elle arrive à poser une question, et c'est difficile, parfois elle a besoin d'un support écrit, car elle oublie, mais a besoin d'une réponse rapide, concise et précise, car trop souvent elle a du mal à la poser et quand elle la pose a donc besoin d'une réponse rapide, donc si vous vouliez bien nous répondre, ce serait bien.

Nous sommes des parents, nous vivons avec nos enfants, nous pensons les connaître. (là je ne parle que pour moi, désolée)

Donc si vous mettez autant de temps à répondre à vos futurs participants à votre thérapie, commencez par nous ! à mon avis ce serait déjà trop long pour eux.

Bonne continuation

dom


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: sans sujet
Envoyé par dom le 28/04/06 à 20:56 (répondre)
Bonsoir membres unafam,

Je sais que je ne fais pas partie de votre région, mais on est tous dans le même bâteau, si l'administrateur du forum pouvait proposer à Sabine de répondre à nos questions, ou sans réponses, annuler cette discussion, ce ne serait pas plus mal ! qu'en pensez vous ?

Sabine, où êtes vous ?

Bonne fin de semaine

dominique


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Question sans réponse
Envoyé par Cilia le 29/04/06 à 09:24 (répondre)
Bonjour Dom
Je ne sais pas mais il y a des fois où certains viennent lancer des choses et ensuite plus personne moi je me dis que c'est pas grave au contraire quel est leur intérêt c'est ça qui me donne à cogiter comme si on vendait sa soupe comme des articles de super marché pas d'humain dans tout ça ou des idées et positions très tranchées alors que chacun est singulier et que la vie c'est le mouvement perpétuel pas de censure sauf si atteinte à etc.. selon les chartes des fora
Le grand admin ;) est en réunion au siège voilà l'avis d'un admin collaborateur les autres peuvent donner aussi leur avis
Bon week end
Cilia


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: un peu de courtoisie, Dom SVP !
Envoyé par Claire le 29/04/06 à 15:44 (répondre)
Bonjour,
je suis surprise Dom, de votre volonté affichée de fermer une discussion du forum, pour cause de non-réponse dans un laps de temps que vous décrétez !
chacun est libre d'intervenir quand bon lui semble; en général, c'est plutôt quand c'est possible, nous n'imposons rien de semblable à des délais, ou autres contraintes;
personnellement, je remercie Mme Raulet de proposer de partager avec nous son expérience d'art-thérapeute, et j'espère qu'elle va bientôt répondre à ma question, car elle aura su garder sa sérénité et comprendre que vos propos assez vifs sont dus à un vécu de "l'art-thérapeutique" négatif pour votre fille .
A bientôt à toutes et tous.


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: manque de courtoisie ?
Envoyé par dom le 29/04/06 à 19:32 (répondre)
Bonsoir Claire,

Oui j'ai eu UNE mauvaise expérience, mais une sur plusieurs !

Moi ce que j'appelle manque de courtoisie serait une proposition d'une personne à répondre à nos questions... et là pas de réponse !

Donc si on me reproche un manque de courtoisie... quand l'unafam demande des solutions pour nos enfants, sans être entendue, sans recevoir de réponse... on dira à celui qui insiste auprès des adminitrations, qu'il manque de courtoisie, ce qui le culpabilisera et le fera taire.

Est ce le soucis de passer de "manque de courtoisie" qui nous empêche de bouger ? de faire bouger l'unafam ? de faire bouger les choses pour nos proches ?

Je vous souhaite un bon week end COURTOIS à votre idée.

Oui je sais que parfois des gens postent et partent.. je pense malgré tout qu'on peut donner son avis sur ces propositions erronées.

dom

ps : comme on donne notre adresse mail avant de poster, je pensais que les administrateurs pouvaient peut-être proposer à Sabine de se manifester ! c'est tout ; sinon pourquoi propose t'elle qu'on lui pose des questions si elle ne donne pas de réponse ??


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: bonjour Claire
Envoyé par sabine le 01/05/06 à 18:22 (répondre)
Bien le bonjour Claire,

Votre esprit tranquille fait du bien au coeur!
Effectivement Dom a eu une experience qui ne l'a pas fait l'allier de l'art ni de l'art thérapie
Mais le fait de chercher à comprendre, m'encourage à penser qu elle peut se ressaisir.
La vie nous contrarie et nous peine.Personne n'y échappe!
Les médiateurs et modérateurs sont nécessaires.Nous le sommes souvent à tour de role.
Je vous en remercie.
Cela dit, je suis nouvelle dans l'"échange" par l'intermédiaire d'un forum..c'est peut etre pour cette raison que je n'ai pas trouvé votre question.
A bientot Claire


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Les non réponse
Envoyé par Roblim le 30/04/06 à 05:17 (répondre)
Bonjour Dom,
La notion de non réponse est bien souvent induite par notre besoin à tous de disposer rapidement et précisemment d'une solution au sujet que nous abordons. Le forum est ouvert à toutes les familles concernées du territoire et le fait d'inscrire ses références avant de saisir son message est une précaution bien compréhensible afin de protéger cet espace d'éventuelles interventions qui serait de nature à troubler les échanges importants et l'éthique citoyenne dans lequel notre site s'inscrit. Alors aprés nul ne prétend avoir réponse à tout et la compétence de chacun s'accroit chaque jour un petit peu de l'expression de l'expérience de chacun et de l'adaptation de toutes ces informations à notre propre cas; on sait là aussi qu'il n'y a pas de réponses binaires et que chaque cas est un cas.
Je suis tout à fait de l'avis de Cilia lorsqu'elle dit qu'il ne faut pas supprimer un article du fait de la sensation de "non réponse", je comprends la situation parfois d'impuissance que l'on peut avoir lorsque cela n'aboutit pas assez vite cependant le conseil que je me permettrai c'est de créer autour de la problématique que vous vivez un environnement toujours posé et conciliant et de comprendre que pour les personnes "qui regardent plutôt le verre à moitié plein" cet article est déjà un porteur d'informations.
Je crois que nous aimerions tous avoir la réponse aux difficultés de nos proches et que chacun la construit avec les pièces du puzzle qui lui sont accessibles.
En tout cas bon courage et continuer à alimenter cet espace de votre expérience.
Trés amicalement
Robert


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Bonjour Robert
Envoyé par Sabine le 30/04/06 à 17:41 (répondre)

Je vous remercie de votre intervention explicative.
Je vous envoie ce petit mot pour vous dire que si je n'ai pas répondu rapidement c'est pour des raisons sérieuses.
En fait je n'ai pas encore internet à la maison ni meme de bureau.
Mais tout cela va bientot changer.

Je vous dis à bientot .....sabine


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Les administrateurs
Envoyé par roblim le 30/04/06 à 09:29 (répondre)
Bonjour Dom,
Les administrateurs sont là et veillent au quotidien et plusieurs fois par jour au bon esprit qui règne sur le forum. Ce site comme la vie de l'unafam est un travail collectif ou chacun porte sa contribution en essayant d'aider l'autre. Dans cette dynamique toutes les bonnes volontés sont nécéssaires et toute l'équipe de communication du site saluent, soutiennent et admirent le temps DONNE par Sabine à tenter de proter sa pierre à un problême ou on a besoin de tout le monde et certainement pas d'en éliminer.
Merci Sabine
L'équipe du Forum


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Art thérapie
Envoyé par MCPN20 le 01/05/06 à 09:34 (répondre)
Bonjour,

En ce matin du 1er mai, dans l'émission "télé matin" sur france 2, un court reportage était sur l'Art-thérapie axé sur la maladie d'Alzheimer. Ce que j'ai compris c'est que cette pratique avait un effet positif sur les neurones inhibant ainsi un peu d'angoisses et permettant un meilleur système d'auto-défense...
En aucun cas celà est un remède pour sortir d'une maladie, ça aide sans doute un peu à mieux la vivre.
Je pense que le reportage est accessible sur le site de France2?

Cordialement à tous et bon muguet.






(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: art thérapie et alzheimer
Envoyé par dom le 01/05/06 à 11:45 (répondre)
Bonjour,

Bon muguet à tous, fête du travail : donc journée à glander..

Mon père avait l'alzheimer arrivée tard, (pas la vraie) il était parkinsonien : une personne âgée n'ayant jamais occupée son temps qu'à bosser, n'appréciait pas non plus cet art ! (c'est de famille ?) ; d'autant plus qu'on les faisait se changer en arrivant le matin, (parkinson.. ça n'aide pas à se mouvoir), en bref ça ne lui convenait pas du tout, à moins que ça faisait partie de la thérapie ? je ne sais pas ; il a désiré abandonner rapidement, et le côté répétitif des activités dont il ne voyait pas l'intérêt, en bref, pour lui c'était une contrainte.

Mais comme ce type d'activité existe, nous l'avions incité à s'y inscrire.
Mon père était âgé et usé à cette époque, je pense malgré tout que pour une personne plus jeune qui veut se battre, y a du bon.

Désolée Sabine, ça n'était pas pour vous froisser, mais j'ai insisté, pour essayer d'avancer.

Bonne journée à tous.

dom


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Votre père Dom...
Envoyé par sabine le 01/05/06 à 19:40 (répondre)
Votre père dom,

est comme nous tous une personne sensible,par conséquence meme s'il a travaillé toute sa vie durant, il y a bien une chansonnette qui l'a touché!
A t on fait une recherche, pour savoir ce qui le touchait?
Je ne vous cache pas que c'est parfois tellement difficile d'ouvrir le coeur d'une personne.
Surtout qu'à cette époque comme vous le précisez, les gens "bossaient" et ne se souciaient pas forcement de ce qui les touchait.
Aujourd'hui c'est une constatation, nous nous analysons tous beaucoup.
La pensée d'aimer ou pas une chanson est déjà un sentiment tourné vers l'art et nos émotions.
Bonne soirée Dom


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: mon père
Envoyé par dom le 01/05/06 à 20:24 (répondre)
Bonsoir Sabine,

Mon père aimait les femmes, aimait danser, il avait 5 filles auxquelles il avait appris à danser et à bosser, aimait les contacts, aimait faire du karting, aimait les histoires limites ; il nous aimait, mais n'avait jamais fait d'activités artistiques de sa vie. Là avec la maladie de parkinson, il ne le pouvait plus (je crois avoir partagé de sa dernière valse) ; j'en parle ici, on n'en parlait pas, quand il se plaignait de ne plus arriver à parler, on tendait l'oreille, et je ne le contredisais pas, je lui proposais de prendre son temps.

Il a aimé tout le temps les friandises, les parts de flans, le nougat ; ça le touchait, car il pouvait les manger, sans tout faire tomber.

Il ne supportait plus cette vie où il ne pouvait plus rien faire de ce qu'il aimait et sa dépendance pour tout.

Il était un bourru au grand coeur, malgré ses maladies, il demandait toujours des nouvelles des uns et des autres.
Je l'accompagnais chez le neurologue, qui lui demandait à quelle saison nous étions, qui était le président de la république, combien font tant plus tant... et lui, il paniquait complètement, et ce côté répétitif il l'appréhendait plus que tout et disait ça ne sert à rien !!! comme il disait de l'art thérapie ; c'est compréhensible.

Il est décédé en oct 2005 sur une table d'opération (anévrisme), d'ailleurs dans mes colères contre l'humanité, je me demande pourquoi on s'acharne tant sur les personnes âgées.

Il avait essayé à plusieurs reprises de "partir", dans ces situations on se demande toujours si c'est un appel au secours ou un véritable souhait.

mince pourquoi je vais passer ici ?

Bonne soirée à tous

dominique



(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Bonsoir les administrateurs
Envoyé par sabine le 01/05/06 à 19:55 (répondre)
Je vous remercie d'etre aussi ouvert et compatissant au problèmes des autres et des moyens de communication également.
Certes, internet et le forum sont un outil précieux et très novateur,qui nous permettent de nous entraider.
Cela dit ils peuvent aussi nous jouer de mauvais tours par manque de savoir les utiliser ou bien des soucis interne de fonctionnement.

J'ai eu le paquet cadeau de "non fonctionnement internet."
Je le précise un fois de plus je vais avoir internet au bureau prochainement.
Pour l'instant je me déplace "régulierement" vers l'unafam11 que j'apprécie pour sa volonté de faire au mieux.
Bien le bonsoir à vous


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Vite avant l'écran noir
Envoyé par Cilia le 01/05/06 à 20:32 (répondre)
Bonsoir Sabine
Merci de venir nous parler art-thérapie tous les modes de rencontre sont importants et celui-ci apporte tant à certains qui taisent leur parole .Je souhaite à mon fils des rencontres "humaines" comme la votre
Les soucis informatiques font "tache d'huile sur la toile" me voilà à ramer pour avoir accés au forum la plupart du temps aujourd'hui j'ai droit à des tableaux noirs peignez écrivez je découvrirez après!
Bonne soirée
Cilia


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: RE : Bonsoir les administrateurs
Envoyé par Cilia le 05/05/06 à 08:35 (répondre)
Bonjour Sabine
Par exemple,essayer de faire la part de sa maladie et de son imagination.
Cette phrase pouvez-vous la développer?
Dans ces réaménagements intérieurs qu'essaient de mettre en place certains qui souffrent de schizophrénie (par exemple tenter de retrouver des souvenirs qui collent mieux à leur réalité qu'à notre réalité on sait qu'il y a de grands conflits identitaires dans la psychose) comment réintroduire doucement cette différence ?
Je pense que la souffrance vécue est le signal sinon si la personne arrive à se réunifier autour d'une forme de" délire" si sa vie sociale n'en est pas trop pertubée après tout c'est sans doute une étape .
Votre travail de fin d'étude m'intéresse vous pouvez peut-être le mettre sur le site de notre ami Jacques
A vous lire amicalement
Cilia


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: bonjour Cilia
Envoyé par sabine le 10/05/06 à 13:14 (répondre)
Bonjour Cilia,
Votre questionnement m'interesse !
je peux vous répondre modestement car j'ai été au vif du problème j'ai rencontré,il y a 6 ans un jeune homme de 28 ans souffrant de cette maladie.
Il avait fait les beaux arts ( photo ) à Marseille.
Il était un exelent coloriste!
Quand il est arrivé à l'hopital,il écrivait sur ses mains et enregistrait (tout ce qui concernait son quotidien).
Il avait remarqué qu'il ne retenait plus rien.
Cette pratique le sécurisait et lui donnait la possibilité de gérer un minimun de choses de la vie de tout les jours.

Sa maladie s'est déclenchée brutalement et tardivement n'est ce pas?

Il travaillait jusqu'alors et a étè très angoissé de réaliser qu'il perdait pieds.Il analysait ses angoisses avec la maturité de son age!

Le médecin psychiatre l'a amené en atelier à son arrivée.(pour ne pas le laisser dans le désarroi,seul dans sa chambre)
Il était vraiment très angoissé, il ne supportait pas ce flou douloureux entre la vie sans la maladie et sa nouvelle vie perchée dans les sphères de l'angoisse(gorge serrée,peur de respirer et puis toute la réalité de sa maladie dont il était également le critique, le spectateur et l'acteur)
Il en parlerait mieux que moi!!

Il a fait de magnifiques tableaux! Des reproductions de paysages grecs dans les bleus et dégradés de la mer et des blancs reflètant des façades murales qui rayonnaient de soleil..

Sa famille ,le corps médical étaient en admiration devant son travail artistique.
Je voyais bien que ces applaudissements ne satisfaisaient pas ce jeune homme; J'ai saisi, qu'il aurait préfèré qu'on lui parle de ses angoisses, de sa maladie,de ses peurs qui ne le lachaient pas!
En fait ses tableaux ont permis à sa famille(qui venait le voir en atelier) une prise de contact .ils étaient comme tout le monde effrayés de découvrir la force de cette maladie qui s'installait dans leur enfant, frère ou petit fils.

J'ai travaillé tout les après midi pendant des mois avec lui..
Je reprécise la douleur de ses angoisses qu'il vivait très mal!
Je lui ai demandé après plusieurs reproductions de réaliser un tableau qui viendrait de son imaginaire.
Il n'a pas dit oui car il s'analysait déjà sans cesse et devoir en plus, aller sonder son imaginaire était une charge trop lourde.
Nous avions un magazine d'art qui comportait un article et nonbreuses peintures de son ancien prof des beaux arts.
Il avait beaucoup d'admiration pour lui.
J'ai donc proposé de faire dans le style.Nous avons quadrillé un tableau de son "prof" et il a repris cadre par cadre avec sa propre interprétation .
Ressentir son professeur ainsi, lui donnait confiance et un peu plus de courage.
Ce fut un plaisir pour lui, d'exprimer une part de lui(son imaginaire)
c'est à dire ce qui lui semblait ne pas relever de sa maladie.

Vous savait Celia,nous sommes tous à part et ce qui peut etre accessible à certains ne l'ai pas pour tous.
Ce qui peut soulager certains peut etre angoissant pour d'autres.
J'y reviendrai toujours, nous sommes tous des cas qui demandons des approches differentes.
Ces petits pas en atelier, les propositions faites par l'art thérapeute, naissent et continuent à se faire, seulement en constatant l'interet que lui porte la personne qui souffre.
C'est elle qui sait si ça lui fait du bien! si c'est porteur!
Nous sommes les dépositaires, les témoins, les assistants afin que "les ateliers artistiques" apportent réconfort voire "mieux se porter" et réintégrer un quotidien avec moins de mal!

Ce qui a été très positif après son travail,c'est qu'il se refaisait confiance et ne notait plus sur ses mains , n'enregistrait plus sur le magnéto.(donc souffrait un peu moins)
Il essayait de se sortir de sa maladie et cela changait tout!
il avait retrouvé une petite partie de lui.(dans le domaine de l'imaginaire)

Voilà Célia, je dois filer mais j'ai pris grand plaisir a parler avec vous.

Comment allez vous?
Cordialement ..................sabine



(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Merci de ce témoignage
Envoyé par Cilia le 11/05/06 à 00:15 (répondre)
Bonsoir Sabine
D"abord merci de votre réponse toute en délicatesse et qui me montre bien comme vous arrivez à vraiment rencontrer "cet autre qui est mon frère "humain""
Le temps ,être là, oui sans aucun doute se réintégrer à moindre mal
Mon dieu il faudrait bien des arts thérapeutes un peu partout il y a tant de demandes à faire des choses dans le registre "occupationnel" c'en est fatiguant pour tout le monde et ça n'a pas de sens
Le sens c'est dans ce que celui qui souffre de psychose y trouve de lui de son imaginaire oui cela c'est aussi souvent une quête je le vois bien chez mon fils
Il y a malheureusement avec les grandes coupes drastiques des budgets des hopitaux des ateliers comme celui du Non Faire à Maison Blanche qui est dans le colimateur et pourtant si l'on écoute ceux qui souffrent et qui le fréquentent quel grand bienfait pour eux
je suis toujours intéressée par la thèse
Amicalement il se fait tard
Cilia


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Le mémoire
Envoyé par sabine le 11/05/06 à 17:48 (répondre)
Chère Cécilia,

J'ai effectivement oublié de répondre à la demande de lecture du mémoire en ligne.C'est bien de cela qu'il sagit nest ce pas?
la Première partie:
Relate des fondements de l'art ensuite ce que l'on appelle l'étude de cas.( une ou plusieurs personnes en atelier thérapeutique)

J'ai, à ce moment là, chosit de travailler l'hypothèse de" l'entrée en maladie schizophrènique" avec le jeune homme dont je vous ai parlé.
Je le lui ai dit bien sur, il a étè satisfait de savoir que j' essayai de comprendre ce qui lui arrivé et que je souhaitai atténuer ses angoisses.Il s'est donc livré autant que cela lui était possible,
la confiance, la simplicité se sont installées entre nous.Et cela aide beaucoup!!

Cela dit, votre proposition n'est pas réalisable immédiatement car le mémoire est dans un carton depuis six ans (déjà!).
En ce moment je travaille beaucoup de dossiers afin d' avoir deux jours par semaine, un local à Narbonne, qui me permettrait de recevoir un public(souffrant de psychose ou pas)
(de 7 à 77 ans)pour qui l'art serait un moyen de mieux"se porter".

Une chose après l'autre,donc dans quelques mois (car vous m'incitez à le faire et je vous en remercie)je le relirai, si je ne le trouve pas trop poussif, je vous l'envoie.

J' espère sincèrement pouvoir vous etre utile!
Quant à vous, votre ouverture d esprit et votre gentillesse me donnent envie de me battre encore!

Bonne soirée à vous et à votre fils, bon courage Célia

Quel est le nom de votre fils?



(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: parent sensibilisé à expression artistique
Envoyé par blondeau le 04/11/06 à 17:36 (répondre)
Au point d'avoir crée en 2003 une association qui est devenue éditrice
"UTOPSYA" 5 ouvrage à ce jour de personnes en situation de handicap psychique. Des demandes des Parents, des créatifs que nous ne pouvons satisfaire. Regardez notre site réalisé par l'association AUBE à Strasbourg www.utopsya.net
Cordialement
Michel Blondeau


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Bonjour Michel Blondeau
Envoyé par sabine le 15/11/06 à 12:24 (répondre)
Je vous remercie de me conctacter.J'aurai en effet tant à dire sur les bienfaits de l'art sur la santé en général.
Peut etre tout simpement tant à faire, surtout à partager !
Autant vous dire desuite que le sujet me passionne.

Je suis allée voir votre site. C'est un véritable apaisement de vous lire. Car...........

Certaines personnes qui souffrent de maladie mentale sont rapidement persuadées qu'elles ne sont pas comme les autres.Elles identifient cette difference au travers d'une souffrance mentale et physique non communicable.
Elles semblent ne pas savoir que d'autres la contiennent, la gère aussi, au quotidien.
L'isolement "secrét" très rapidement , la peur la gestion des angoisses prend le dessus et la maladie n'a plus qu'à tirer profit de la situation.
Elles se pensent "foutu" dépassés , désormais anormales.

Or il suffit parfois de renvoyer une relation sensible pour les rassurer !
L'expression artistique est un lien humain commun qui peut servir à se rapprocher des souffrances qui nous ont presque tous au moins frolées.
Le contraire voudrait dire que nous fuyons toutes formes de reflexions et de sentiments qui font peur.
Que nous sommes des etres vides de sens et de doutes !
L'"inévitable "( douleurs à dépasser et situations dramatiques) font partie de la vie.
L'art est une lecture des "choses de la vie".

Respecter les douleurs, comme vous faites, au point de le faire savoir est une possiblité de dire à la personne qui souffre, qu'elle a le courage de les dire pour ceux qui s'en abstiennent.(pudeur ou peur diverses)
Votre site d'information semble vouloir dire que nous sommes( pathologie déclarée ou pas) tous semblables !Il nous faut chercher et gerer ce qui pose problème a notre équilibre.

Nous sommes donc tous dans "la meme traversée de vie" laquelle demande beaucoup de courage!
La personne qui prend cette voix là et expose son travail est un exemple à suivre !
Je félicite dons vos amis artistes, les remercie de tant nous dévoiler leur sensibilité.

L'art thérapeute autrement dit l'accompagnant peut en effet:

Réduire les temps de recherche personnelle c'est à dire les temps de souffrances aigu( avec l'expression artistique) mais aussi aider à visionner et entreprendre sa vie autrement.

Cordialement
Sabine















(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: bonjour sabine
Envoyé par leftime1 le 25/07/08 à 14:39 depuis le site www.unafam87.org (répondre)
bonjour sabine, je souhaiterai échanger avec vous sur l'art-thérapie par mail
cordialement
aude kebin


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Art-Thérapie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: RE : Bonjour Michel Blondeau
Envoyé par leftime1 le 25/07/08 à 14:40 depuis le site www.unafam87.org (répondre)
bonjour sabine, je souhaiterai échanger avec vous sur l\'art-thérapie par mail
cordialement
leftime1


(répondre à ce message)

Afficher les messages : à plat - imbriqués

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales