cadre   - Nous sommes le Dimanche 17 Novembre 2019 et il est 10:31
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  la lettre de la présidente août 2019
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
adapt'sport
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
Bonjour,
Ce forum est ouvert à tous. Nous nous réservons le droit sans préavis et sans justification de supprimer tout message que n'aurait pas sa place ici. Les responsables de ce site ne peuvent être tenus pour responsable des informations que vous publiez ainsi que de l'utlisation qui en est faite. Ceci doit être un lieu de débat permettant à chacun d'enrichir sa réflexion et sa connaissance des sujets abordés, dans le respect des opinions et du savoir des uns et des autres. Alors à vos claviers...
Afin d'éviter tout problème avec des messages à caractère illégal (racistes, etc ...), votre adresse IP est gardée avec votre message. Elle n'est visible que par vous.
Votre adresse IP est 3.92.92.168
.

Robert webmaster du site www.unafam87.org.

   FORUM commun aux 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972        POSTER un SUJET        Retour à la liste des sujets

::SUJET::   Accés direct au HO
Une actu...
      Merci Marion
           Problème H.O.
                A tous et Dienbienphu
                     Un bonjour à Rodolphe
                          Merci à vous
                               Toujours trés complexe



SUJET : Accés direct au HO
Envoyé par Cilia le 23/02/06 à 08:02 (répondre)
Bonjour
Quelqu'un est-il au courant des discussions visant à modifier les procédures d'HDT au "profit" des HO"?avec les retombées que cela pourraient entrainer sur les suivis quasiment judiciaires qui pourraient se mettre en place.
Cilia


( répondre à ce sujet )
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Accés direct au HO

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Une actu...
Envoyé par Marion le 23/02/06 à 08:14 (répondre)
Bonjour Cilia,
J'ai trouvé ce site : http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/psychiatrie-comment-reformer-hospitalisation.html
Peut-être le connais-tu déja ?...
Je vais le mettre dans les actus
Bonne journée
Marion

Psychiatrie : comment réformer l’hospitalisation ?
(mardi 14 février 2006)
Dans un rapport rendu public en février 2006, l’Inspection générale des affaires sociales et l’Inspection générale des services judiciaires analysent les dispositifs de l’hospitalisation sous contrainte prévus par la loi du 27 juin 1990.

Cette loi prévoit 2 modes d’hospitalisation : l’hospitalisation définie à la demande d’un tiers (HDT) et l’hospitalisation d’office (HO) arrêtée par le préfet. Le rapport relève un doublement du nombre d’hospitalisations sous contrainte depuis 1990 et un recours toujours plus important aux procédures d’urgence. Il recommande de renforcer les garanties des droits et libertés des personnes atteintes de troubles mentaux. D’autres propositions visent à compléter la loi pour pallier à l’absence fréquente du tiers ou à substituer au régime de l’hospitalisation sous contrainte celui des soins sous contrainte, avec une meilleure prise en compte des impératifs de sécurité en cas de non respect par le malade de son obligation de soins.

Le plan Psychiatrie et Santé mentale 2005-2008, présenté en février 2005, comporte des recommandations de bonnes pratiques et prévoit des mesures pour renforcer les droits des personnes malades et de leurs proches, notamment dans le cas de l’hospitalisation sans consentement.

Sites internet publics sélectionnés
Propositions de réforme de la loi du 27 juin 1990 relative aux droits et à la protection des personnes hospitalisées en raison de troubles mentaux et à leurs conditions d’hospitalisation
Bibliothèque des rapports publics - Vie-publique.fr

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/064000110/index (...)

Loi n° 90-527 du 27 juin 1990 relative aux droits et à la protection des personnes hospitalisées en raison de troubles mentaux et à leurs conditions d’hospitalisation
Légifrance

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=SPSX8900129L

Psychiatrie et Santé mentale - Projet de plan 2005-2008
Ministère de la Santé et des Solidarités

http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/santementale_040205/sommaire.htm

Rapport sur la proposition de résolution (n° 1459) de M. Georges Hage, tendant à la création d’une commission d’enquête sur la progression du nombre d’internements psychiatriques en France
Assemblée nationale

http://www.assemblee-nationale.fr/12/rapports/r1598.asp

Santé
Accès thématiques - Vie-publique

http://www.vie-publique.fr/th/acces-thematique/sante.html
© La Documentation française


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Accés direct au HO

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Merci Marion
Envoyé par Cilia le 23/02/06 à 09:19 (répondre)
Merci Marion
J'entends certaines choses pas encourageantes auprès d'assistantes sociales qui semble annoncer une sorte d'amalgame comme d'habitude entre les troubles et dangers probables (voir les projets de lois sur la délinquance)et la maladie renforcement des HO et suivi quasi judiciaire je m'inquiète du soin et de l'après hospitalisation avec stigmatisation encore plus importante et casier "social" qui suit
Je te souhaite très bonne journée
Cilia


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Accés direct au HO

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Problème H.O.
Envoyé par dienbienphu le 16/03/06 à 09:32 (répondre)
Je suis père d'un adulte d'un adulte handicapé mental actuellement en H.O. après plusieurs H.P. en HDT et cela dure depuis l'âge de 18 ans alors qu'il en a 45.Je pense que l'H.O.va nous permettre d'aller au fond du problème par l'obligation à suivre un traitement,car lorsqu'il était en HDT dès sa sortie le refus de médicaments a été suivi de rechutes importantes avec hallucinations d'ordre mystiques.On nous propose actuellement l'Electroconvulsivithérapie qui soit disant amèliore considérablement les délires.


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Accés direct au HO

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: A tous et Dienbienphu
Envoyé par MCPN20 le 14/04/06 à 20:43 (répondre)
Bonjour à vous toutes et tous.
Je me présente, je suis Maurice Champion, mon fils Rodolphe est dans l'identique "maladie" que Dienbienphu, maladie dite de la persécution totalement mystique. Pour vous situer, mon fils était sur le plateau de "Ca se discute du 21 mars 2005" puis de juillet 2005 et janvier 2006 "mois après mois".
J'ai eu un premier contact avec vous "Unafam30", je me permets d'intervenir sur votre forum, - personnellement je suis à l'Unafam77-Seine et Marne - et j'espère ne pas trop venir vous perturber.
Sur le trajet de mon fils (18 années dans cette maladie) j'ai écris un livre et depuis peu j'ai créé mon site internet dans l'espace wanadoo : http://champion20.monsite.wanadoo.fr (La totalité de mon livre est sur mon site donc lisible en direct).
Plus particulièrement pour Dienbienphu toute la logique de mon livre est simple. Le problème c'est d'être dans le mystique et c'est normal pour celui qui est dans cette maladie faite d'hallucination auditives donnant des ordres clairs et de visuelles (voir des choses perturbantes). Pour celui qui perçoit, dont mon fils, la question première est de se demander : qui parle? qui montre? en référence des personnes vénérés dans les religions (Jeanne d'Arc...).
C'est cette relation qui empêche le "malade" de comprendre sa psychose donc de ne pas vouloir se soigner et de rester dans sa souffrance sans issue possible.
Je suis assez "hard", je ne vais pas par quatre chemins, si les croyances sont l'obstacle à la résolution de la maladie, demontons les croyances et les religions. Croyez vous réellement qu'il y ait une barrière entre nos enfants réceptifs d'hallucinations et ceux vénérés dans les religions. Ma réponse est claire...sur mon site et dans mon livre.
C'est mon récit sur ce thème qui a fait le rejet de nombreux médias contactés, dernièrement j'ai même été exclus de la rubrique "schizophrénie" de la Fnac en ligne ; ce qui me conforte dans mon analyse.
Dienbienphu, sans cette approche vous ne sortirez pas votre fils de sa "maladie", il a la logique du pape dans ses croyances.
Même la médication, passage obligé, ne le sortira pas car son affection relève plus d'une croyance que d'une maladie. Surtoût pas d'électro machins, c'est inhumain et les effets sont de courte durée.

J'ai compris que lorsque que l'on a un enfant dans cette galère, on n'est plus du même monde, il faut sauter le pas de toutes nos inhibitions. Le retour vers une vie plus acceptable est notre seul objectif.
Courage à vous tous, la ténécité c'est l'engagement vers un avenir meilleur.

Très cordialement.
Sur mon site, il y a mon adresse E-mail, vous pouvez me contacter sans restriction.









(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Accés direct au HO

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Un bonjour à Rodolphe
Envoyé par Roblim le 15/04/06 à 10:28 (répondre)
Bonjour Maurice, bonjour à tous,
Vous nous aviez contacté effectivement sur le contact de notre site et nous appreniez l'expérience de Rodolphe mais aussi de vous sa famille en ce qui concerne toutes les mises en oeuvre dont on imagine les difficultés pour arriver à :
- un consensus avec Rodolphe et cela n'est pas toujours facile à avoir dans une relation famille/proche souvent altérée par la maladie. .
- surmonter toutes les angoisses et s'ouvrir d'une manière on ne peut plus éclatante que sur LE MEDIA télévision lorsque l'on sait les difficultés d'ouverture vers les autres de nos proches mais aussi des familles.
- dire aux citoyens qui étaient devant leur poste ce soir là, nous sommes dans le même monde que vous, et de par tous les préjugés qui ont la vie dure dans notre société, nous sommes tenus à l'écart car vous avez peur; nous sommes là pour vous expliquez.
Et vous avez fait cela 2 fois avec la même détermination, le même courage.
Pour ma part, vos témoignages sont un enseignement trés fort dans l'action que nous menons tous les jours et je voudrais saluer le message positif et formateur que vous nous avez passé à tous je suppose.
Cependant démontrer que nous sommes dans le même monde, avec un proche qui vit souvent dans une réalité différente n'est pas toujours aisé. Je pense que la barrière est plus dans la réalité perçue; Nous pouvons difficilement dire à notre proche, ce n'est pas vrai, mais par contre personnellement nous ne loupons pas l'occasion de dire c'est ta réalité pas la notre.
Vis à vis de la société, le travail est peut-être! plus dur car il faut leur dire ce n'est pas vrai, la réalité que vous percevez est fausse; cela dans tous les volets de la vie, au quotidien dans notre entourage, dans les démarches par rapport à des institutions qui depuis des lustres réagissent dans leur travail par rapport à des critères qui n'ont pas intégré le handicap psychique, dans les instances ou là encore il faut maintenant marteler avec cette notion qui vient d'être reconnue dans les textes (et là Marion nous témoigne des difficultés rencontrées et de tout le chemin qu'il y a à faire ).
Voilà Maurice ce que je tenais à témoigner sur ce forum, forum ouvert à tous sans restriction de quel département que ce soit.........ou pays que ce soit.Nous prennons tous notre force dans le partage qu'il véhicule.
Votre exemple reste un phare, continuons à créer un environnement favorable, un accompagnement que la cité, nous l'espèrons tous, mettra en oeuvre afin effectivement que nous soufflions un peu.
Trés amicalement
Robert





(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Accés direct au HO

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Merci à vous
Envoyé par MCPN20 le 19/04/06 à 21:48 (répondre)
Bonsoir,
J'ai bien transmis à Rodolphe votre bonjour, cela lui fait toujours extrêmement plaisir.

Ma démarche sur cette maladie est un peu plus complexe familialement. Rodolphe a un frère jumeau qui lui aussi est dans cette maladie mais un peu différemment. Rodolphe est dans la partie dite productive avec hallucinations auditives et visuelles et Christophe dans la partie dite négative sans hallucinations mais aussi totalement mystique. Il est dans une secte répertoriée, dans le rapport parlementaire, comme apocalyptique. Après une tentative de suicide, il vient d'être pris en charge médicalement et semble un peu s'éloigner de sa secte.

Si j'ai développé cet aspect dans mon livre psychose/mystique/croyance c'est que cela m'est doublement apparu et plus j'avance dans le temps plus j'en suis convaincu.
Christophe est traité au Zyprexa et la notice pharmaceutique est aussi claire sur ce sujet:
"Zyprexa est utilisé pour traiter une maladie qui s'accompagne de symptômes tels que entendre, voire et sentir des choses qui n'existent pas, avoir des croyances erronées..."

C'est sur cet explicatif de compréhension que Rodolphe avance très lentement positivement, malgré encore des descentes toujours des plus pénalisantes et terribles à vivre. Les hallus persistent et lui sont ingérables. La médication n'est pas une fin en soi seulement une aide qui ne fonctionne que partiellement. Comprendre c'est l'unique porte de sortie.

Très cordialement à vous.

PS: sur mon site perso, j'ai ajouté un pointeur sur votre film "Buit".
http://champion20.monsite.wanadoo.fr
(un site simple réalisé uniquement avec word).
Pour que la vie redevienne gagnante.








(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Accés direct au HO

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Toujours trés complexe
Envoyé par Roblim le 20/04/06 à 06:36 (répondre)
Bonjour Maurice,
Nous rencontrons tous des situations d'une nature innaceptable et qui nous font dire pourquoi nous? pourquoi lui? Et malgré cela il y a tout de même des gradations dans la difficulté.
Bien sur la médication n'est pas la seule réponse, et si l'on a coutume de dire qu'elle ne couvre que 40 ou 50% de la réponse, c'est la première marche indispensable de l'escalier d'un parcours ou tout un réseau doit agir et notamment dans l'accompagnement au quotidien.
Je partage votre analyse et bien sur rester positif, dédramatiser contribue à créer un environnement plus favorable à l'évolution de Christophe et de Rodolphe et "BOUIT" en est bien une illustration.
dédramatiser.
Oui nos proches peuvent le faire, retrouver l'envie, la confiance en eux mais le chemin................
C'est cela la finalité et nous espérons qu'aprés la loi, son application fera que tous les acteurs de la cité viendront poser chacun dans son domaine les jalons nécessaires et attendus.
Trés amicalement.
Robert.


(répondre à ce message)

Afficher les messages : à plat - imbriqués

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales