cadre   - Nous sommes le Vendredi 14 Décembre 2018 et il est 21:17
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  café rencontre saint-yrieix la perche
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
groupe paroles avallon et reunion bureau décembre
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
    page témoignage - Délégation Haute Vienne 87 - région Limousin


CELEBRITES DE L'ART






CELEBRITES DE L'ART E.J Hodinos

Origine de l'article : section unafam87 - Courriel : infos@unafam87.org


cette page est sonorisée, allumer vos haut-parleurs si vous le désirez...

BUD POWEL au piano dans "Parisian thoroughfare verve"















E.J. HODINOS
(1853-1905)


Né d’une famille de boulangers aisée, qui lui permit d’apprendre le métier de graveur, Emile ou encore Josome Hodinos (de son nom d’origine Joseph Ernest Ménetrier) fut interné à 23 ans, dans le secteur payant, de Ville-Evrard, en région parisienne.

Son oeuvre est une de celles qui, parmi les oeuvres psychopathologiques, illustre on ne peut mieux la métamorphose d’un métier suite à un internement.

Après sept années d’apprentissage, brusquement privé de ses outils, qui représentaient un danger, aux yeux de l’institution, Hodinos, fort de son métier de graveur, affranchi des obligations sociales, va entreprendre au crayon et à la plume une oeuvre qui se situe à la croisée des connaissances techniques et de cette voie qui donne accès à une aventure toute personnelle.



On retient généralement de l’oeuvre de Josome Hodinos son dessin voire uniquement celui-ci, consistant en des projets de médailles soignés et aboutis ; c’est seulement dans un second temps que l’on s’attarde à l’écriture qui envahit l’oeuvre entière, en est le contrepoint, en révèle le sens caché.

Tout au long de chapelets de descriptions, de phrases lapidaires où encore de textes explicatifs, Hodinos nous livre tout ce qui sa vie, de son enfermement estimé à une vingtaine d’années : Enfance, engagement politique, points de vue sur l’art, notes sur le travail de graveur, attrait de la femme alliée à celui de la république, sévices subis à l’asile, tumultes en tout genre, rien ne manque à cette longue énumération savamment mise en page.

Par un renvoi continu des médailles aux tablettes d’écritures et des tablettes aux médailles, Hodinos use d’une formule sobre, fusionnelle, faite de sévérité et d’audace, qui rend l’oeuvre toujours plus fascinante au fur et à mesure qu’on la découvre.






Affichage de la mise en page prévue pour impression affichage prévu pour imprimer cette page

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales